Cie Instant T.

UN BOURGEOIS GENTILHOMME

Du 23/11/10 au 31/12/10

Le texte reprend son personnage central célèbre pour son désir d’élévation mais emprunte également à d’autres pièces

Texte : Claude Monteil d’après Molière
Mise en scène : Claude Monteil
Direction d'acteurs : Samuel Bousard
Lumières : Mathieu Brivadis
Costumes : Marie-Thérèse Monteil et Valérie Déal
Jeu : Anne-Sophie Souche, Florence Vernier, Christophe Noguès, Cyril Pouvesle, Thierry Pitrat , Alain Géloën, Emilie Boivin, Marie-Pierre Bousard, Carole Frésard , Arnaud Delattre, Loïc Borde, Céline Torrelli

LE PITCH

Riche bourgeois saisi par la folie des grandeurs, Monsieur Jourdain entend marier ses trois filles à d’authentiques gentilshommes, contre l’avis de Marotte, servante à la langue bien pendue. Les deux ainées, Armande et Bélise, toutes deux aussi précieuses que ridicules, refusent obstinément l’idée même du mariage au prétexte de leur amour inconditionnel pour la philosophie. La plus jeune, Agnès, innocente autant qu’ignorante, refuse également celui que son père veut lui donner pour mari et s’éveille secrètement à l’amour  dans les bras de Valère, jeune homme infortuné et sans naissance, toujours flanqué de son fidèle valet, Scapin, passé maitre dans l’art de la fourberie…

 

Librement inspiré du Bourgeois Gentilhomme, le texte reprend son personnage central célèbre pour son désir d’élévation mais emprunte  également à d’autres pièces (Monsieur de Pourceaugnac, le Malade Imaginaire, Tartuffe, les Femmes Savantes, les Précieuses Ridicules, l’Ecole des Femmes…) personnages, situations ou répliques et nous permet de  retrouver avec plaisir bourgeois vaniteux,  pédantes ridicules, valets perfides et médecins ignorants chers à Molière.