Cie Le serpent à plumes

La Diva rurale

Du 01/03/17 au 04/03/17

DIVA RURALE… vocation ou erreur de la nature? la sensible conjugaison des deux sans doute

Texte : Jocelyne Tournier
Oeil extérieur : Nicolas Martin (inko’nito)
Lumières - Décors - Régie : costumes et visuels : Christine Thomas Régie lumière et son: Valentin Lagier
Musique originale : musique, bande son…: François Thollet et Jean Marc Toillon (pianiste absent)
Jeu : Jocelyne Tournier

LE PITCH

DIVA RURALE est un spectacle Tracto-Biographique, car dans l’enfance de cette diva il y avait plus de tracteurs que de voitures.

Du théâtre  récit où le personnage va raconter comment après une enfance à la ferme elle est devenue chanteuse lyrique, elle qui rêvait de devenir fermière. Ce spectacle ne peut-être qualifié de « spectacle d’humour » même si on rigole aussi beaucoup, mais pas que.
L’évocation des personnages qui ont vu grandir cette diva rappelle à chacun la saveur d’un souvenir. Alors bien sûr, elle chante, mais surtout elle se dévoile, montre les dessous de la diva, le parcours d’une femme avant tout, semé d’embûches et de malentendus cocasses. Un spectacle sans concession, tendre, drôle et terriblement poétique.

Un spectacle OVNI, entre théâtre récit, humour, concert… un tour de champs, une manière pour cette Diva champêtre de dép(l)acer les bornes, sans complexe.

Un « seule en scène » tracto-biographique.

Une vraie diva qui maîtrise son art. Allez savoir pourquoi ce soir elle va vous raconter sa vie, son enfance. Alors qu’elle est venue, invitée par ce théâtre, pour faire un récital. Comment est-elle devenue chanteuse lyrique, elle qui voulait être fermière? un malentendu : le poulailler. Les places les moins chers à l’opéra sont celles situées au poulailler, voilà l’erreur : elle  voulait être chanteuse de poulailler.

Cette diva est un clown  sensible.  Fière d’être ce qu’elle est, nature et spontanée. Mais aussi, Divinement hautaine. Fleurie. Diva Rurale c’est avant tout un statut, comme on est sorcière ou fée. C’est comme ça ; ça vous tombe dessus, pas par hasard, mais tout de même on n’y peut rien ! du théâtre récit, une galerie de portraits touchants : Marcel et Denise, la poule pioupiou, les vaches avec qui on a tant de points communs, son enfance, son adolescence, la première audition…